Psychologie

Le naturopathe considérant la personne dans sa globalité, il travaille aussi bien sur le plan physique que psychique. Ainsi, il se doit de comprendre les grands mécanismes psychologies, d’accompagner la personne vers un mieux-être et de l’orienter si besoin.

La psychologie permet entre autre d’équilibrer le rapport entre le système (ortho) sympathique, l’action et le parasympathique, le repos. Actuellement, beaucoup de personnes ont tendances à être trop souvent dans l’action, à ne pas prendre le temps de se poser. En forçant ainsi, le parasympathique va être obliger de se manifester, au début discrètement, mais à force de ne pas l’écouter d’une manière plus violente comme une chute de tension ou une grosse fièvre qui nous oblige à nous arrêter.

 

Les troubles psychosomatiques et somatopsychiques
(psyché : corps mental et soma : corps organique)

En cas de trouble psychosomatique, c’est l’organe le plus vulnérable qui va être touché. A ce moment là, il est nécessaire de s’écouter et de ne pas essayer de supprimer le symptôme à tout prix, au risque de déclencher un nouveau symptôme ailleurs et peut-être plus gênant.
La naturopathe va soutenir le terrain afin d’apporter un ré-équilibrage global, il peut aussi proposer des techniques de relaxation ou de gestion du stress pour que la personne gère mieux ses problèmes psychologiques (nervosité, angoisse, etc). Si le besoin s’en fait sentir, il pourra aussi orienter vers une autre pratique comme la sophrologie, la psychothérapie…
La personne doit être le plus positive possible. En effet, si on se dit que telle ou telle action ne marchera pas, cela risque de ne pas marcher car nous nous sommes mis dans cet optique.

La voie somatopsychique est moins évoquée et pourtant aussi présente. Quand nous avons un mal de tête persistant ou une digestion difficile, nous sommes de moins bonne humeur. Les troubles physiques ont donc une incidence sur notre psychisme. Par les cures de désintoxication ou de revitalisation, un confort physique est apporté, ce qui apportera une amélioration du mental. Les thérapies psychocorporelles sont aussi utilisées sur ce principe comme le yoga ou les méthodes Feldenkrais et Mézières.