Toxémie et Emonctoires

Lors de vos consultations chez le naturopathe, celui-ci fait le point sur votre toxémie et l’état de vos émonctoires.

La toxémie est normale, car lorsque vous respirer vous produisez du CO2 qui est alors éliminer lors de l’expire et le même schéma existe avec l’alimentation : vous mangez et vous élimez des déchets. Là, où la toxémie devient problématique c’est quand votre seuil de tolérance est dépassé.

Les émonctoires, eux sont les organes qui servent à éliminer les déchets, les toxiques. Quand ils commencent à ne plus être en bon état, ils vont moins bien éliminer, votre organisme va alors « s’encrasser » avec tous les inconvénients que ça comporte (fatigue, prise ou perte de poids involontaire, système immunitaire moins efficace, etc)

 

LA TOXÉMIE

Il en existent 3 formes : les radicaux libres, les colles et les acides.

Les radicaux libres sont générés par les cellules, ils sont responsables de l’oxydation et du vieillissement. En temps normal, notre organisme fabrique des enzymes qui vont les neutraliser afin de les évacuer. Mais lorsqu’il y a trop de radicaux libres, il arrive un moment où l’organisme de peut pas produire plus d’enzymes qu’il ne le fait déjà.
Il faut alors lui apporter des éléments qui font favoriser l’augmentation de la production de ces fameux enzymes, ou des éléments qui agissent directement sur ces radicaux libres comme les vitamines A, C, E ou les oligo-éléments comme le cuivre, le sélénium ou le zinc.
La réduction des causes de surproduction de radicaux libres n’est pas à négliger pour autant comme limiter (voir supprimer si c’est possible) les produits raffinés, conservateurs, pesticides, pollution, alcool…

Les colles sont les déchets des glucides et des lipides, mais aussi indirectement du stress qui donne des besoins/envies en sucre.
Ces colles sont transportées par la lymphe et ne sont pas solubles dans l’eau. Elles vont avoir pour conséquences des troubles non-douloureux type kystes, leucorrhée, fibromes, glaires, mucosités, troubles ORL (rhume, rhinite…).

Les acides, eux, sont les déchets des protéines, excitants et de certains fruits et légumes. La dégradation de ces acides peut produire des cristaux. D’ailleurs certaines eaux trop minéralisés vont augmenter le risque de précipitation de ces acides en cristaux.
Ces cristaux ont pour conséquences des troubles souvent douloureux comme des calculs, des problèmes articulaires, des exémas secs, le zona, etc

 

LES ÉMONCTOIRES

Les émonctoires principaux sont les intestins pour les colles, les reins pour les acides lourds et les poumons pour les acides volatiles. Ceux de dérivations sont les poumons et les muqueuses puis la peau pour les colles et et seulement la peau pour les acides.
Puis viennent les émonctoires secondaires, dit de secours (quand les précédents sont débordés) : les yeux, la sphère ORL, les glandes salivaires. Les troubles fréquents sont alors impression de sable au coin des yeux, sinusite, mais aussi ulcères ou encore plaies.
A ce stade, il est urgent de limiter la charge toxémique et de soutenir les organes.

De plus, il peut être tentant de bloquer une élimination de la toxémie, par exemple, en utilisant des médicaments qui vont réduire voir supprimer les mucosités, la toxémie va chercher à sortir par un autre biais, d’autres médicaments seront utilisés pour qu’à la fin la toxémie reste « enfermée » dans l’organisme ce qui va affaiblir considérablement la force vitale de la personne et peut entraîner des troubles de plus en plus sérieux.

 

En savoir plus :
Les sources alimentaires de toxémie